Home
www.gnammankou.com    Site d'information de l'historien et slaviste Dieudonné Gnammankou

LA QUINZAINE LITTERAIRE, "Pouchkine, lumière noire", par Christian MOUZE, n°765 du 1-15/07/1999 (EXTRAITS)

 

Pouchkine et le Monde Noir
Sous la direction de Dieudonné GNAMMANKOU
Paris, Editions Présence Africaine, 1999, 287p.+40 illustrations ISBN : 2-7087-0695-0



"Berceau de nos origines, l'Afrique est au coeur de tout être humain. Ainsi, grâce à son arrière grand-père maternel, le plus grand poète russe est moricaud, c'est dire universel. Le thème africain traverse fortement l'oeuvre de Pouchkine..."

L'Afrique au coeur de l'âme slave

Pouchkine revendiquait ses origines jusque dans sa poésie. En un sens, il est un poète africain au même titre qu'un poète européen : "il a rêvé d'Afrique, chanté l'Afrique, revendiqué l'Afrique comme sa seconde patrie", écrit Dieudonné Gnammankou dans l'introduction d'un remarquable numéro spécial de Présence Africaine, dont on ne saurait trop insister pour recommander la lecture... D.Gnammankou rappelle les mots (toujours) passionnés de Marina Tsvetaeva : "En chaque Nègre, j'aime, je reconnais Pouchkine...de Pouchkine me vient cet amour insensé pour les Noirs".

Ce splendide numéro s'achève par le texte complet du Nègre de Pierre le Grand, ébauche d'un récit que Pouchkine dédie à son ancêtre Abraham Pétrovitch Hanibal. Le premier roman historique russe, a t-on pu dire, mais surtout pour nous, en 1999, un régal de lecture qui met la personne de Pouchkine au premier rang de la lutte contre le racisme. Moïa Afrika, mon Afrique écrivait Pouchkine...dont le sang camerounais a nourri la terre russe... Entrons-y. Ouvrons cette Afrique au coeur de l'âme slave.

 

 

©2000-2001 Dieudonné Gnammankou