Home


LE PRINTEMPS DES POETES

GBAGUIDI EULOGE

20 MARS 2003

DEJA UN AN. IL Y A UN AN, L'IRAQ RECEVAIT SES PREMIERES BOMBES…POUR ETRE DEVENU UNE MENACE POUR NOTRE PLANETE. SELON LES SERVICES SPECIAUX DE L'ETAT LE PLUS PUISSANT ET LE PLUS INFORME AU MONDE.
UN AN APRES LES PREUVES DE CETTE MENACE DEMEURENT INTROUVABLES… ALORS POURQUOI A-T-IL FALLU DECLENCHER CETTE GUERRE ? A QUI PROFITE-T-ELLE ? QUEL PROBLEME RESOUD-ELLE APRES TOUT ?


MAIS AU DELA DE CES INTERROGATIONS QUI PEUVENT AVOIR AUJOURD'HUI DES REPONSES PLUS OU MOINS PRECISES, IL Y A, BIEN EVIDEMMENT UNE, QUI DEPUIS UN AN ME TROTTE DANS LA TETE : POURQUOI AVOIR CHOISI LE 20 MARS POUR DECLENCHER CETTE GUERRE DONT LES JUSTIFICATIONS SEMBLENT DE PLUS EN PLUS SUBJECTIVES SINON FANTAISISTES AUX YEUX DE L'OPINION MONDIALE ?

A TOUTES ET A TOUS CEUX QUI CROIENT EN LA FORCE DU DIALOGUE JE DEDIE CES VERS TRES LIBRES ET TRES SPONTANNES FIXES IL YA UN AN JUSTE.


 

20 MARS 2003

Journée de la francophonie
Repère des destins unis
Les peuples des cinq mondes te célèbrent
Les cœurs joyeux et libres.

20 mars
Symbole de fraternité recherchée
Creuset de solidarité partagée
Partage de pain ensemble pétri
Le pain nourricier du corps et de l'esprit

20 mars
Paroles d'espérance pour demain
Je te chanterai sans fin

20 mars
Promesse de journées aux mille soleils
Souhaits de nuits couleur vermeille

20 mars
Que tombent des pétales de roses sur toi
Que s'étalent des tapis de bouquets de lauriers pour toi
Que s'élève la douce symphonie des oiseaux dans les cieux !
Et que résonnent les voix polyphoniques des êtres des fonds aqueux

20 mars
Jamais tu ne resteras l'image
des longues heures de déluge
De ferrailles meurtrières
Pour notre planète Terre

20 mars
Journée de la francophonie tu es et le resteras


JEAN- EULOGE A. GBAGUIDI 20 MARS 2003 COTONOU BENIN

 


 


 Home | Laisser un message


 

©2000-2004 Dieudonné Gnammankou